Archives du mot-clé Union santé action sociale de seine martime

Clinique de L’EUROPE lutte gagnante pour les salariés!

Le Jeudi 26 OCTOBRE, Ni les pressions, ni le chantage auront eu raison de la détermination des salariés à se faire entendre.]

Soutenus par leur syndicat CGT, les salariés décidèrent de se mobiliser pour que leur direction entendent leurs légitimes revendications.

Les 160 salariés mobilisés devant l’établissement dès 6h ont décidé de distribuer le tract ci-dessus.

C’est ainsi, 1000 exemplaires qui ont été partagés aux usagers et automobilistes de passage dans un concert de klaxon, recevant ainsi des soutiens massifs de la population soucieuse des conditions de travail délétères imposées aux personnels de la clinique.

Si par le passé, le dialogue social s’apparentait à ce que les dirigeants fassent semblant d’entendre les alertes du syndicat CGT aux responsables de la clinique du groupe VIVALTO, assez rapidement la direction a sollicité Daniel JORET secrétaire général CGT pour constituer une délégation avant d’être reçue, ouvrant ainsi la voie d’une sortie de crise par la négociation.

Sans faillir à leur détermination, les salariés accompagnés d’un renfort de l’USD CGT 76 avaient décidé de rester devant la clinique pendant les négociations qui ont abouti vers 20 h.

Si l’attente a pu être longue, la joie des salariés pouvait se lire sur les visages à l’annonce des avancées obtenues à l’issue des débats par la délégation, laissant les personnels scander héroïquement : « on a gagné !« 

C’est ainsi que s’achève cette journée de mobilisation où les salariés ont obtenu:

  • Des création de  postes supplémentaires notamment: 6 IDE, 1 brancardier…
  • Engagement sur les effectifs: 1 IDE et 1 aide soignant-e pour 15 patients de jour                                                              1 IDE et 1 aide soignant-e pour 30 patients de nuit
  • Engagement sur les effectifs de soins palliatifs:1 IDE et 1 aide-soignant-e pour 4 /6 patients.
  • Le remplacement systématique de tous les personnels absents.
  • L’évaluation  quotidienne de la charge de travail  par la Direction et la réaction immédiate en cas de problème: Effectif régulé en fonction du nombre de patient et non en fonction de l’absentéisme.
  • Un plan d’investissement annuel dans le matériel correspondant à une enveloppe de 2,5 % du chiffre d’affaire.
  • L’ abandon de l’externalisation pour les ASH, et embauche d’un référent ASH bio-médical.
  • Intégration des temps de pause dans le temps de travail.

Bien entendu, le secrétaire général du syndicat CGT rappelait aux salariés l’exigence qui serait la sienne de s’assurer que les mesures et avancées sociales obtenues seront suivies d’effets.

Ainsi dans son discours de remerciement, Daniel JORET tenait à saluer la Fédération Santé – Action Social et l’Union Fédérale Santé Privé CGT pour leur disponibilité permanente tout au long de cette journée de mobilisation.

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, debout et foule

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes debout et plein air

LUTTE GAGNANTE !!! Au Centre Hospitalier de EU

Rassemblés autour des délégué-es CGT , les salariés de l’Hôpital de EU ont exprimés leur légitime colère devant la dégradation de leurs conditions de travail, ainsi ils ont souhaités que leurs revendications soient portés par le syndicat CGT et qu’un préavis de grève reconductible soit déposé!

 

Le 27 janvier 2017, nous avons eu une réunion de dialogue social avec le Directeur Adjoint du GHT et la Directrice des ressources humaines. Nous les avons interpellés sur le mal-être au travail des agents de notre établissement suite à la dégradation des conditions de travail en lien avec les réorganisations de service et le redéploiement des effectifs. Nous sommes intervenus sur la précarisation des emplois : aucune mise en stage depuis 2012 ! rapporte Sylvie Saint-yves secrétaire générale du syndicat CGT !

Notre Directeur nous a invités à une réunion de négociation hier, lundi à 10h30. Un premier protocole d’accord nous a été présenté avec quelques propositions que nous avons jugées insuffisantes face à nos revendications! poursuit-elle

Il était hors de question d’accepter quelques miettes! pouvait-on entendre auprès des salariés mobilisés.

Prudent!!, sur les intentions de faire et en l’absence d’ actes concrets, les salariés ont souhaités le dépôt d’un préavis de grève reconductible à partir du 31 Janvier 2017

ils ont réaffirmés leurs volontés de voir aboutir leurs revendications qui portaient:

* L’application de l’Avenant n°1, article 3, à l’accord local du 22 janvier 2002 signé par la Direction et les partenaires sociaux le 15 décembre 2015.

* Une réponse à notre demande d’Expertise RPS par le cabinet EMERGENCES, motion déposée lors du CHSCT du 29 septembre 2016 et votée à l’unanimité des membres élus.

* Des conditions de travail décentes, permettant une prise en charge de qualité et de sécurité des usagers.

* Des effectifs positionnés et adaptés à la charge de travail de chaque service.

* Le respect des repos et des congés.

* Le respect du Plan de Formation validé en CTE.

* La reconnaissance des formations diplômantes.

* Le respect des prérogatives des instances CTE et CHSCT.

* Le maintien de tous les services et des emplois, de notre établissement.

Devant l’ampleur de la mobilisation, et la détermination des salariés ,ils ont obtenus un accord acceptable qui met fin au mouvement de grève largement suivi par les salariés.

Ils obtiennent:

  • La mise en stage de 5 CDI (seul critère retenu : date d’ancienneté des CDI),

  • La reconnaissance statutaire de notre animatrice d’EHPAD 

  • L’embauche de l’agent en contrat Avenir de ce service.

  • La  mise en place d’une politique de résorption des emplois précaires.

  • Engagement de la Direction d’obtenir  le financement des formations des 3 AS qui ont réussi le concours d’entrée à l’IFSI et à prendre en charge la formation AS d’un autre agent.

     

    Chaque agent a droit à la formation professionnelle et doit faire sa demande lors de son entretien de notation, n’oubliez pas de tracer par écrit vos demandes auprès du service des ressources humaines ! Rappelle l’élue du personnel

    Concernant la demande d’expertise sur les risques psycho-sociaux, nous attendons le renouvellement de la convention avec la médecine du travail (Adesti). Un CHSCT extraordinaire s’est tenu hier après-midi, suite aux alertes RPS dénoncées par les représentant-es élu-es au CHSCT. Les agents d’encadrement ainsi que les élus CHSCT suivront une formation sur la prévention des RPS et des groupes de travail, impliquant toutes les professions, seront mis en place.

    la détermination et le courage des grévistes, qui malgré les températures hivernales en dessous de zéro, ont décidés collectivement, en démontrant qu’ils ne lâcheraient rien, jusqu’à obtenir des réponses satisfaisantes sur leurs attentes légitimes.Nul doute que les salariés et la CGT resteront vigilent-es sur l’application de l’accord, ce qui n’était pas acceptable hier, ne saurait l’être aujourd’hui !

 

 

 

 

 

 

Grève Reconductible au Centre Hospitalier du ROUVRAY..A partir du mardi 30 Août

Effectifs Cibles

La Direction des Soins refuse de négocier :

Si nous ne sommes pas contents nous pouvons

aller travailler ailleurs !!!

Début Août, des collègues nous interpellent sur leurs préoccupations sur la mise en place des effectifs cibles. Ils ont décidé de faire une lettre ouverte avec pétition au Directeur du Centre Hospitalier du Rouvray,
demandant la réévaluation des effectifs cibles avec une prise en compte de la réelle charge de travail.
La CGT a proposé l’AG du 18/08, afin de faire partager ce document aux autres équipes.
Cette Assemblé Générale, qui a réuni près de cinquante personnes en période estivale, a permis aux agents d’exprimer leurs inquiétudes et leur scepticisme quant à la fiabilité des nouveaux plannings intégrant les effectifs cibles, mis en place de façon progressive dès le 5 septembre 2016.
Au cours de cette échange des divergences….

Continuer la lecture de Grève Reconductible au Centre Hospitalier du ROUVRAY..A partir du mardi 30 Août 

Jeudi 10 MARS 2016,Mobilisation nationale des retraité-e-s

Depuis plusieurs années les 16,7 millions de retraités de ce pays, du secteur public comme du privé, constatent que leur situation ne cesse de se dégrader.
Par dizaines de milliers, depuis le 3 juin 2014, ils ont montré leur colère et leur détermination à ne pas laisser se poursuivre la dégradation de leur pouvoir d’achat, de leurs droits et garanties en matière de retraite et de protection sociale.

logo UFR

mobilisation des retraites le 10 mars 2016Télécharger au format

Communiqué unitaire CGT – FO – Solidaires


indexfo_logologo sud sante
 
Les organisations syndicales de la Fonction publique CGT, FO et Solidaires
réunies le 27 janvier 2016 se félicitent de la mobilisation organisée le 26 janvier 2016.
Elles tiennent à remercier l’ensemble de leurs militants et adhérents ainsi que tous les fonctionnaires et agents publics qui ont répondu largement à leur appel.
Dans un contexte difficile d’état d’urgence nos organisations syndicales considèrent qu’il était indispensable à la veille du rendez-vous salarial de rappeler l’opposition des personnels à la politique d’austérité et aux différentes réformes régressives.
 
Elles réaffirment la nécessité de renforcer l’emploi public.
Elles contestent les différents chiffres présentés par le gouvernement qui sous- estime encore une fois…

Continuer la lecture de Communiqué unitaire CGT – FO – Solidaires 

CONSULTATION NATIONALE des Syndicats de la Branche Associative Sanitaire et Sociale

Suite aux décisions de sa Commission Exécutive réunie le 8 avril 2015, la Fédération CGT consulte les syndicats relevant de la BASS. Avec pour objectif la construction du rapport de force nécessaire à l’impulsion d’une journée d’action nationale des salarié-e-s de ce secteur en septembre.

CONSULTATION NATIONALE

 

Télécharger au format

 

 

La colère monte pour les salarié-es OPAD de DIEPPE

TROP C’EST TROP!

L’OPAD de DIEPPE annonce un excèdent de prêt de 1 millions d’euros.

Mais pour les salarié-es : RIEN !LOGO SAMSD DIEPPE

Si pour celles et ceux qui font tourner l’OPAD : précarité et conditions de travail dégradées, l’employeur reste sourd aux revendications des salariés portées par la CGT.

Les salariés de l’OPAD et le syndicat CGT exigent, dès aujourd’hui l’ouverture de négociations pour :

 

  • Le maintien du 13ème mois
  • Le maintien de la prime du dimanche
  • Le maintien de la prime de noël
  • Une véritable reconnaissance de nos métiers
  • Le maintien du « SAD » Service d’Aide à Domicile
  • Une réelle amélioration des conditions de travail 
  • Des remplacements à 100%.

 

Nous travaillons dans l’humain, nous intervenons auprès de publics fragiles il faut donc de vrais moyens à la hauteur des besoins.

 

FAITES VOUS ENTENDRE!

 

Soutenez vos revendications légitimes en faisant grève le :

Vendredi 19 juin 2015 de 11H à 13H

Tous ensemble dans l’action pour défendre nos droits face à la direction.

Télécharger au format

 

 

 

TOUS EN GREVE LE 25 JUIN 2015 !

Ça suffit !

Il faut mettre un terme à cette politique de baisse des dépenses publiques, il faut mettre un coup d’arrêt aux suppressions de postes, à la dégradation des conditions de travail dans nos établissements et services, au gel des salaires et rémunérations et à la dégradation du service public.

 

S’appuyant sur la mobilisation qui s’est exprimée le 9 avril, les Fédérations Syndicales CGT, FO et SUD, prennent leurs responsabilités en appelant à une journée de grève nationale et de manifestations devant les ARS, les préfectures, etc… ainsi qu’à un rassemblement devant le ministère le 25 juin 2015 pour exiger :

 Le retrait du pacte de responsabilité et du projet de loi santé ;
 L’arrêt des fermetures de lits et services ;
 L’abandon de toutes les mesures d’économie qui asphyxient les établissements
et les services ;
 Le maintien de tous les postes et l’embauche d’effectifs qualifiés en mesure de
répondre aux besoins de la population avec des conditions de travail décentes ;
 La défense des droits statutaires et conventionnels de la BASS ;
 L’augmentation générale des salaires ;
 L’arrêt de la casse des métiers du social.

Le gouvernement doit prendre en compte les revendications
des personnels des secteurs de la santé, du médico-social et du social.

Ne pas le faire provoquera une dégradation profonde et durable du climat social dans ces secteurs et au-delà.

affiche 25 juin 2015

 

Télécharger au format

Grève national des IADE le 21 mai 2015

 IADE LUTTER POUR GAGNER

Constat est amer pour les IADE

suite au mouvement de 2010 :

LOGO IADE CGT

 ⇒Dégradation constante des conditions de travail Horaires intenables, repos sous pression des rappels incessants,vacances morcelées, travail dissimulé

 Blocage de la valeur du point d’ indice pour les IADE de la fonction publique et perte de pouvoir d’achat.

 Absence totale de revalorisation pour les IADE du privé                      

Si la profession (qui nécessite 5 années d’études sur un cursus de 7 ans depuis plus de 40 ans) est enfin reconnue au grade master, l’obtention de la grille salariale en rapport n’est toujours pas au rendez-vous:

           TRACT IADE CGT 21 mai 2015                  TRACT iade 21 mai 2015

 

VICTOIRE POUR LES ADMINISTRATIVES DU CHU DE ROUEN

A l’appel du syndicat CGT et SUD rejoint par la CFDT ,FO,et la CFTC nos collègues des services de consultations externes et les faisant fonction d’ assistants de régulation médicale ont lancé un mouvement avec les revendications suivantes:

  • Attribution de 10 points de NBI (soit environ 40€ net/mois ) pour les agents de consultations externes .
  • Accès au grade d’Assistant Médico-Administratif( AMA) pour tous les faisant-fonction de secrétaires médicales  ou assistants de régulation medicale.

Apres une grève le 15 Janvier et des négociations abordant à la fois les aspects juridiques et humains les salariés du CHU hôpitaux de ROUEN obtiennent :

Pour les faisant fonction  secrétaire médicale:

  • Tous les agents des consultations externes obtiennent la NBI majorée de 10 points avec la rétroactivité .
  • tous les salariés faisant fonction auront la possibilité d’accéder progressivement au grade d’ AMA (categorie B) d’ici 2020 .
  • Mise en place d’un comité de suivi avec une délégation de salariés et les organisations syndicales …Nous nous assurerons que les engagements  de la DRHF seront appliqués .

Pour les faisant fonction d assistant de régulation médicale: 

  • Tous les faisant-fonction auront la possibilité d’accéder progressivement au grade d’AMA (catégorie B) d’ici 2016.
  • La direction s’engage a tout mettre en oeuvre pour que les agents concernés puissent obtenir le certificat d’exploitant en télécommunication hospitalière .
  • Mise en place des ressources qui doivent permettre  aux salariés de suivre la FAE.
  • Les salariés auront la possibilité de percevoir les IFTS si ils atteignent l ‘indice 390 brut.
Voila les réelles avancées qu’ un mouvement de grève résolu a permis de gagner!

Résultat de recherche d'images pour "on lache rien"