Archives du mot-clé Syndicat cgt groupe hospitalier du HAVRE

RECLASSEMENT DU 1ER JUILLET 2015…L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT ?

À la suite des décrets 2012-1466 et 2012-467 du 26 décembre 2012 et de l’arrêté du 26 décembre 2012, les cadres de santé et cadres supérieurs ayant fait le choix du droit d’option bénéficient d’un reclassement indiciaire à compter du 1er juillet 2015. Il s’agit de la conclusion du protocole d’accord du 2 février 2010, relatif à « l’intégration dans la catégorie A de la Fonction Publique Hospitalière des infirmiers et des professions paramédicales aux diplômes reconnus dans le LMD par les universités »

logo CGT santé                                                                                         logo ufmict

POUR LA CGT, CE RECLASSEMENT NE RÉPOND PAS AUX REVENDICATIONS ESSENTIELLES DES CADRES ET CADRES SUPÉRIEURS Continuer la lecture de RECLASSEMENT DU 1ER JUILLET 2015…L’ARBRE QUI CACHE LA FORÊT ? 

Résorption de la précarité dans la FPH : On est loin du compte !

La circulaire DGOS/RH4/2015/71 du 12 mars 2015 rappelle l’OBLIGATION, pour les établissements de la fonction publique hospitalière, d’organiser avant le 31 mars 2016 les recrutements réservés prévus par la loi du 12 mars 2012 pour tous les agents contractuels éligibles au dispositif.

Quels objectifs pour la loi du 12 mars 2012 ?

La loi du 12 mars 2012 traduit les dispositions du protocole d’accord du 31 mars 2011 signé par la CGT et cinq autres organisations syndicales représentatives de la fonction publique.

Ce protocole visait à répondre aux situations de précarité dans la fonction publique en favorisant l’accès des agents contractuels à l’emploi titulaire, à prévenir la reconstitution de telles situations à l’avenir, et à améliorer les conditions d’emploi des agents contractuels ainsi que leurs droits individuels et collectifs.
 

Le dispositif doit être mis en œuvre sur une période de quatre ans et prendra fin au 31 mars 2016.

image precarité

Continuer la lecture de Résorption de la précarité dans la FPH : On est loin du compte ! 

TOUS EN GREVE LE 25 JUIN 2015 !

Ça suffit !

Il faut mettre un terme à cette politique de baisse des dépenses publiques, il faut mettre un coup d’arrêt aux suppressions de postes, à la dégradation des conditions de travail dans nos établissements et services, au gel des salaires et rémunérations et à la dégradation du service public.

 

S’appuyant sur la mobilisation qui s’est exprimée le 9 avril, les Fédérations Syndicales CGT, FO et SUD, prennent leurs responsabilités en appelant à une journée de grève nationale et de manifestations devant les ARS, les préfectures, etc… ainsi qu’à un rassemblement devant le ministère le 25 juin 2015 pour exiger :

 Le retrait du pacte de responsabilité et du projet de loi santé ;
 L’arrêt des fermetures de lits et services ;
 L’abandon de toutes les mesures d’économie qui asphyxient les établissements
et les services ;
 Le maintien de tous les postes et l’embauche d’effectifs qualifiés en mesure de
répondre aux besoins de la population avec des conditions de travail décentes ;
 La défense des droits statutaires et conventionnels de la BASS ;
 L’augmentation générale des salaires ;
 L’arrêt de la casse des métiers du social.

Le gouvernement doit prendre en compte les revendications
des personnels des secteurs de la santé, du médico-social et du social.

Ne pas le faire provoquera une dégradation profonde et durable du climat social dans ces secteurs et au-delà.

affiche 25 juin 2015

 

Télécharger au format

LES REPRESENTANTS CGT AUX COMMISSIONS PARITAIRES DEPARTEMENTALES FPH

MERCI aux electeurs

CAPD-2   

  • GUZMAN Elisasol ( CHU Rouen)Titulaire  
  •  RICQUE Bruno (CH Dieppe)Titulaire  
  •  COLOMBE Marie pierre (CH Rouvray)Suppléant(e)
  •  NICOLAS Matthieu (GHH) Suppléant(e)                                                                                                                                                                                                    

CAPD-4

  •  PRUVOT Richard (GHH) Titulaire
  •  YALAOUI Abdelchafils (GHH) Suppléant(e)

 

CAPD-5

  • GOUSSIN-MAUGER Agnès (GHH) Titulaire
  • PETROVITCH Maggy (CH Rouvray) Titulaire
  • TETELIN Christophe (CHU Rouen) Suppléant(e)
  • MASSON Isabelle (CH Dieppe) Suppléant(e)                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

CAPD-6

  • DURAND Jean-Christophe (CHU de Rouen) Titulaire
  • CORNIERE Isabelle( CH Rouvray) Suppléant(e)

 

CAPD-7

  • LACAILLE Denis (CHU Rouen) Titulaire
  • BAUCHER Francois (GHH) Titulaire
  • DUMONT Franck (CH Dieppe) Suppléant(e)
  • FRESNARD Bruno (CH Rouvray) Suppléant(e)

 

CAPD-8

  • BOURGEOIS Evelyne (CHU Rouen) Titulaire
  • GASSE Marie Aude (CH Elbeuf) Titulaire
  • SAINTYVES Sylvie (CH Eu) Suppléant(e)
  • BOUDER Thierry (GHH) Suppléant(e)

CAPD-9

  • MASSIN Isabelle (CH elbeuf) Titulaire
  • MORIN Angélique (CH Rouvray) Titulaire
  • YALAOUI Laurence (GHH) Suppléante
  • QUIBEL Brigitte (CHU Rouen) Suppléant(e)

« JT » CGT du GHH d’octobre 2014

A voir, revoir et à partager sans modération …

http://www.dailymotion.com/video/x28hy4k

En Seine-Maritime, La Commission Retraité-e-s Santé-Action Sociale de la CGT est à vos côtés pour défendre vos droits!

 

Les raisons d’être syndiqué-e à la CGT, quand on est en retraite:
En Seine-Maritime, la Commission Retraité-e-s Santé-Action Sociale de la CGT est à vos côtés pour défendre vos droits.
Ainsi, au Groupe Hospitalier du Havre, la Section CGT des retraité-e-s défend les droits d’ex-collègues, aujourd’hui retraité-e-s, pour récupérer des sommes indûment prélevées par la Caisse des Dépôts et Consignations , lors de leur départ volontaire de l’établissement, dans le cadre du PLan Social 2008. Plusieurs dizaines d’agents agissent avec la CGT pour faire valoir leurs droits , face à l’Administration.
A l’Hôpital Psychiatrique du Rouvray, une retraitée, dont le dossier de retraite n’avait pas été constituée à temps par l’Administration, s’est retrouvée dans une situation financière délicate …Elle a pu récupérer ses droits par l’intervention du syndicat CGT et de la Commission retraité-e-s du Département , avec à la clé plusieurs milliers d’€ indûment réclamés.
Vous êtes retraité-e, vous allez bientôt l’être ? alors n’hésitez plus: restez informé-e et préservez vos droits: SYNDIQUEZ-VOUS CGT!
Ma retraite, j’veux la vivre  ÉLECTIONS CNRACL  4 décembre 2014 S, NS EIL SE ale tés  vrons ception st mieux ! CNRACL avec dignité
 
Des retraites décentes POUR LES FEMMES !Une priorité pour la CGT, un engagement pour les élu-es CGT au Conseil d’administration de la CNRACL
 
Des retraites décentes  POUR LES FEMMES !Garantir le niveau des salaires  et des retraites pour les femmes  dans une société solidaire : c’est possible !
L’égalité professionnelle est bien l’affaire de toutes et tous, elle appelle des réponses encore plus fortes et plus ambitieuses, que la CGT porte sans relâche.
 
 
N’oublions pas que seule la CGT se bat au quotidien pour
défendre nos droits à bien vivre notre retraite !
 
 
 

Contrôle des arrêts maladie dans la fonction publique : Le Décret du 3 octobre 2014 est publié !

Le décret 2014-1133 du 3 octobre 2014 déterminant la procédure de contrôle des arrêts de maladie des fonctionnaires est applicable depuis le 6 oct.

Télécharger le décret ici !

Ce texte concerne les fonctionnaires des trois fonctions publiques et détermine le délai de transmission du certificat médical des agents en congé maladie, les modalités d’information des agents en cas de non respect et la possibilité de réduire de moitié le traitement des agents.

Le délai de transmission du certificat médical

Les agents en congé maladie, ou en renouvellement du congé, doivent transmettre leur certificat médical d’arrêt de travail à l’administration dans un délai de 48 heures.

L’information de l’administration

En cas d’envoi hors délai, l’administration informe par courrier le fonctionnaire du retard constaté et de la réduction de la rémunération à laquelle il s’expose en cas de nouvel envoi tardif dans les 24 mois suivant l’établissement du premier arrêt de travail considéré.

La réduction du traitement

En cas de nouvel envoi tardif dans le délai de 24 mois, le montant de la rémunération afférente à la période écoulée entre la date d’établissement de l’avis d’interruption de travail et la date d’envoi de celui-ci à l’administration est réduit de moitié.

Cette réduction de la rémunération n’est pas appliquée si le fonctionnaire justifie d’une hospitalisation ou, dans un délai de huit jours suivant l’établissement de l’avis d’interruption de travail, de l’impossibilité d’envoyer cet avis en temps utile.

Les éléments de la réduction du traitement

La rémunération à prendre en compte pour la réduction de moitié comprend le traitement indiciaire brut ainsi que les primes et indemnités perçues par l’agent. Continuer la lecture de Contrôle des arrêts maladie dans la fonction publique : Le Décret du 3 octobre 2014 est publié !