Archives du mot-clé Salaires

Grève au Centre Hospitalier de BARENTIN

Mouvement des personnels du Centre Hospitalier de BARENTIN contre un projet de suppression d’emploi .

Nombreuses , motivées ,déterminées mais surtout à partir des revendications construites avec les salarié-es , on pouvait entendre les messages suivants »Hôpital de BARENTIN en déficit on est au bord de la faillite l’ ARS savait …Mais n’a rien fait « , » les instances de l’hôpital etaient au courant…mais sont restées inopérant », »ARS organe de suppression de poste …voilâ pourquoi on riposte ! »….

PHOTO2   PHOTO3  PHOTO6

PHOTO10   PHOTO11  PHOTO2

 

 

Cette journée d’action est une bonne façon de préparer la Journée d’action nationale du 25 JUIN 2015 dans la santé et l’action sociale.

Quand la FHP prend les salarié-e-s en otages!

Alors que les rémunérations des salarié-e-s des cliniques privées à but lucratif n’ont pas été revalorisées depuis juillet 2012, que la grille de classification n’a pas été révisée depuis 2002, la FHP interrompt unilatéralement les négociations.

LOGO Santé Privé

Les salarié-e-s des maisons de retraite ne sont pas mieux traité-e-s et la Fédération patronale SYNERPA tente de poursuivre les négociations
en CMP et cherche la signature en force d’un accord.
Pourtant, les établissements privés à but lucratif, comme toutes les entreprises, ont bénéficié à la fois du CICE et de l’allègement des cotisations patronales, tout en bénéficiant de toutes les mesures prises ces dernières années.
La baisse des tarifs mise en évidence par le.. Continuer la lecture de Quand la FHP prend les salarié-e-s en otages! 

Ratios ASHQ,de qui se moque-t-on?

Depuis une dizaine d’années, les ASHQ revendiquent des améliorations salariales.
Ces derniers se sont régulièrement mobilisés pour revoir le déroulement de leur carrière.

ashq de qui se moque t on

Le ministère a publié dernièrement des décrets leur permettant d’accéder à l’échelle IV. La CGT a eu connaissance du projet ministériel proposant des ratios de 12 % en 2015, 10 % en 2016 et 8 % en 2017.

La CGT a toujours été contre les ratios qui bloquent les carrières des agents. Les revendications des ASHQ sont claires, pas de ratios !

 

Le 25 juin, mobilisons-nous aussi contre les ratios.

Materiel syndical 12 manif du 25 juin 2015

Télécharger au format

APPEL DU COLLECTIF IADE UFMICT-CGT Poursuivons la lutte, rassemblons-nous le 25 juin 2015

Les Infirmiers anesthésistes se sont mobilisés massivement partout en France le 21 mai 2015, perturbant fortement le fonctionnement des
hôpitaux durant toute cette journée de grève.

Partout où ils ont rencontré la population, ils ont reçu un très fort soutien.

C’est un coup de semonce que les IADE ont adressé au gouvernement pour qu’il prenne en compte la situation fortement dégradée de ces professionnels.
Soumis aux injonctions d’austérité, à la logique de réduction budgétaire, à la recherche effrénée d’économies, le gouvernement fait la sourde oreille aux attentes fortes de la profession.
Au-delà de l’organisation du mouvement qui construit un rassemblement
national IADE d’ampleur pour septembre, la Fédération de la Santé CGT et de l’Action Sociale et son Collectif Infirmiers Anesthésistes de l’UFMICT-CGT appellent tous les professionnels à se mobiliser dès du 25 juin pour la journée intersyndicale professionnelle à l’appel des fédérations CGT, FO et SUD.
pour réclamer :

  • Des rémunérations en rapport avec les qualifications et les
    responsabilités assumées quotidiennement par les IADE,
  • Une organisation du travail qui restaure la qualité du service public et
    qui garantisse la sécurité des patients,
  • l’arrêt des fermetures d’établissements et des restructurations mortifères.

Le Collectif IADE CGT constate que les mesures d’austérité du gouvernement empêchent toute réelle revalorisation de la profession.
Il n’y a pas de lutte professionnelle efficace sans convergence des luttes avec l’ensemble des professions de notre champ.

Le 25 juin, les IADE seront de façon visible dans la rue avec l’ensemble des professionnels mobilisés pour faire bouger les lignes et exiger une autre politique pour la santé.

                                                 APPEL DU COLLECTIF IADE UFMICT-CGT

Télécharger au format

Lettre ouverte au Président de la République.

Monsieur le Président,

De manière exceptionnelle, les organisations syndicales de la Fonction Publique (CGT – FSU – FO – SOLIDAIRES – FAFP) ont décidé unitairement de s’adresser à vous.
La situation des agents, les missions essentielles qu’ils mènent pour le bien de la population et pour l’intérêt général, leurs conditions d’exercice se sont extrêmement dégradées et deviennent préoccupantes.
En effet, de trop nombreuses années de politiques d’affaiblissement de la Fonction publique – avec lesquelles, malheureusement, vous n’avez pas effectué toutes les ruptures attendues – conduisent aujourd’hui à un constat particulièrement inquiétant.

Le gel de la valeur du point d’indice entamé depuis 2010, mesure injuste…. Continuer la lecture de Lettre ouverte au Président de la République. 

TOUS EN GREVE LE 25 JUIN 2015 !

Ça suffit !

Il faut mettre un terme à cette politique de baisse des dépenses publiques, il faut mettre un coup d’arrêt aux suppressions de postes, à la dégradation des conditions de travail dans nos établissements et services, au gel des salaires et rémunérations et à la dégradation du service public.

 

S’appuyant sur la mobilisation qui s’est exprimée le 9 avril, les Fédérations Syndicales CGT, FO et SUD, prennent leurs responsabilités en appelant à une journée de grève nationale et de manifestations devant les ARS, les préfectures, etc… ainsi qu’à un rassemblement devant le ministère le 25 juin 2015 pour exiger :

 Le retrait du pacte de responsabilité et du projet de loi santé ;
 L’arrêt des fermetures de lits et services ;
 L’abandon de toutes les mesures d’économie qui asphyxient les établissements
et les services ;
 Le maintien de tous les postes et l’embauche d’effectifs qualifiés en mesure de
répondre aux besoins de la population avec des conditions de travail décentes ;
 La défense des droits statutaires et conventionnels de la BASS ;
 L’augmentation générale des salaires ;
 L’arrêt de la casse des métiers du social.

Le gouvernement doit prendre en compte les revendications
des personnels des secteurs de la santé, du médico-social et du social.

Ne pas le faire provoquera une dégradation profonde et durable du climat social dans ces secteurs et au-delà.

affiche 25 juin 2015

 

Télécharger au format

Grève national des IADE le 21 mai 2015

 IADE LUTTER POUR GAGNER

Constat est amer pour les IADE

suite au mouvement de 2010 :

LOGO IADE CGT

 ⇒Dégradation constante des conditions de travail Horaires intenables, repos sous pression des rappels incessants,vacances morcelées, travail dissimulé

 Blocage de la valeur du point d’ indice pour les IADE de la fonction publique et perte de pouvoir d’achat.

 Absence totale de revalorisation pour les IADE du privé                      

Si la profession (qui nécessite 5 années d’études sur un cursus de 7 ans depuis plus de 40 ans) est enfin reconnue au grade master, l’obtention de la grille salariale en rapport n’est toujours pas au rendez-vous:

           TRACT IADE CGT 21 mai 2015                  TRACT iade 21 mai 2015

 

VICTOIRE POUR LES ADMINISTRATIVES DU CHU DE ROUEN

A l’appel du syndicat CGT et SUD rejoint par la CFDT ,FO,et la CFTC nos collègues des services de consultations externes et les faisant fonction d’ assistants de régulation médicale ont lancé un mouvement avec les revendications suivantes:

  • Attribution de 10 points de NBI (soit environ 40€ net/mois ) pour les agents de consultations externes .
  • Accès au grade d’Assistant Médico-Administratif( AMA) pour tous les faisant-fonction de secrétaires médicales  ou assistants de régulation medicale.

Apres une grève le 15 Janvier et des négociations abordant à la fois les aspects juridiques et humains les salariés du CHU hôpitaux de ROUEN obtiennent :

Pour les faisant fonction  secrétaire médicale:

  • Tous les agents des consultations externes obtiennent la NBI majorée de 10 points avec la rétroactivité .
  • tous les salariés faisant fonction auront la possibilité d’accéder progressivement au grade d’ AMA (categorie B) d’ici 2020 .
  • Mise en place d’un comité de suivi avec une délégation de salariés et les organisations syndicales …Nous nous assurerons que les engagements  de la DRHF seront appliqués .

Pour les faisant fonction d assistant de régulation médicale: 

  • Tous les faisant-fonction auront la possibilité d’accéder progressivement au grade d’AMA (catégorie B) d’ici 2016.
  • La direction s’engage a tout mettre en oeuvre pour que les agents concernés puissent obtenir le certificat d’exploitant en télécommunication hospitalière .
  • Mise en place des ressources qui doivent permettre  aux salariés de suivre la FAE.
  • Les salariés auront la possibilité de percevoir les IFTS si ils atteignent l ‘indice 390 brut.
Voila les réelles avancées qu’ un mouvement de grève résolu a permis de gagner!

Résultat de recherche d'images pour "on lache rien"

L’arrêté du 4 février 2015 fixe les éléments pour calculer la GIPA dans la fonction publique en 2015

L’arrêté du 4 février 2015 fixant au titre de l’année 2015 les éléments à prendre en compte pour le calcul de l’indemnité dite de garantie individuelle du pouvoir d’achat a été publié au Journal Officiel.

Ce texte permet de calculer la GIPA 2015 pour les agents de la fonction publique qui peuvent en bénéficier.

Le calcul de la GIPA 2015

Ainsi, pour l’application du décret du 6 juin 2008 sur la garantie individuelle du pouvoir d’achat, en 2015 pour la période de référence fixée du 31 décembre 2010 au 31 décembre 2014, les éléments retenus sont :

– taux de l’inflation : + 5,16 %

– TIB 2010 – valeur moyenne du point en 2010 : 55,4253 €

– TIB 2014 – valeur moyenne du point en 2014 : 55,5635 €.

La formule de calcul de la GIPA

La formule permettant le calcul de la garantie individuelle du pouvoir d’achat en 2015 est :

GIPA 2015 = IM au 31-12-2010 x TIB 2010 x (1 + 0,0516 ) – IM au 31-12-2014 x TIB 2014

IM : Indice Majoré de l’agent
TIB : Traitement Indiciaire Brut
IPC : Indice des Prix à la Consommation

LE 18 NOVEMBRE : TOUTES LES RAISONS DE MANIFESTER !

Il est nécessaire de garantir le pouvoir d’achat de tous les salariés et la prise en compte de mesures particulières pour les bas salaires.
Dans notre secteur de la santé et de l’action sociale, de nombreux salariés
sont en prise avec de graves difficultés financières.

Les pertes engendrées sont énormes, jugez-en plutôt !

 

 Pour un ASH au 11ème échelon de l’échelle 3 à l’indice 358, salaire brut à 1
657 €, s’il avait suivi l’inflation son salaire s’élèverait à 1 875 € bruts,                  la perte est de 218 € par mois.

Pour un AS ou un OPQ au 11ème échelon de l’échelle 4 à l’indice 370, salaire brut à 1 713 €, s’il avait suivi l’inflation son salaire s’élèverait à 1 953 € bruts,   la perte est de 240 € par mois. 

⇒ Pour une infirmière de classe supérieure en catégorie B au 6ème
échelon à l’indice 540, salaire brut à 2 500 €, s’il avait suivi l’inflation son
salaire s’élèverait à 2 851 € bruts,                                                                            la perte est de 351 € par mois.

⇒ Pour une infirmière 1er grade en catégorie A au 8ème échelon à l’indice
505, salaire brut à 2 338 €, s’il avait suivi l’inflation son salaire s’élèverait à       2 666 € bruts,                                                                                                                 la perte est de 328 € par mois.

ENSEMBLE, EXIGEONS UNE REELLE REVALORISATION SALARIALE
PRENANT EN COMPTE LES QUALIFICATIONS !