Archives du mot-clé cgt ch dieppe

Lettre ouverte pour un moratoire sur l’organisation du travail en 12 heures dans la fonction publique hospitalière

Lors de la réunion du 9 Juillet 2015 du groupe de travail sur l’organisation du travail en 12 heures dans la Fonction Publique Hospitalière, la représentante du Ministère de la Santé a  reconnu les effets néfastes sur la santé de la mise en place du travail en 12 heures pour les personnels.

En effet, la synthèse des études scientifiques démontre

Continuer la lecture de Lettre ouverte pour un moratoire sur l’organisation du travail en 12 heures dans la fonction publique hospitalière 

Lettre ouverte au Président de la République.

Monsieur le Président,

De manière exceptionnelle, les organisations syndicales de la Fonction Publique (CGT – FSU – FO – SOLIDAIRES – FAFP) ont décidé unitairement de s’adresser à vous.
La situation des agents, les missions essentielles qu’ils mènent pour le bien de la population et pour l’intérêt général, leurs conditions d’exercice se sont extrêmement dégradées et deviennent préoccupantes.
En effet, de trop nombreuses années de politiques d’affaiblissement de la Fonction publique – avec lesquelles, malheureusement, vous n’avez pas effectué toutes les ruptures attendues – conduisent aujourd’hui à un constat particulièrement inquiétant.

Le gel de la valeur du point d’indice entamé depuis 2010, mesure injuste…. Continuer la lecture de Lettre ouverte au Président de la République. 

TOUS EN GREVE LE 25 JUIN 2015 !

Ça suffit !

Il faut mettre un terme à cette politique de baisse des dépenses publiques, il faut mettre un coup d’arrêt aux suppressions de postes, à la dégradation des conditions de travail dans nos établissements et services, au gel des salaires et rémunérations et à la dégradation du service public.

 

S’appuyant sur la mobilisation qui s’est exprimée le 9 avril, les Fédérations Syndicales CGT, FO et SUD, prennent leurs responsabilités en appelant à une journée de grève nationale et de manifestations devant les ARS, les préfectures, etc… ainsi qu’à un rassemblement devant le ministère le 25 juin 2015 pour exiger :

 Le retrait du pacte de responsabilité et du projet de loi santé ;
 L’arrêt des fermetures de lits et services ;
 L’abandon de toutes les mesures d’économie qui asphyxient les établissements
et les services ;
 Le maintien de tous les postes et l’embauche d’effectifs qualifiés en mesure de
répondre aux besoins de la population avec des conditions de travail décentes ;
 La défense des droits statutaires et conventionnels de la BASS ;
 L’augmentation générale des salaires ;
 L’arrêt de la casse des métiers du social.

Le gouvernement doit prendre en compte les revendications
des personnels des secteurs de la santé, du médico-social et du social.

Ne pas le faire provoquera une dégradation profonde et durable du climat social dans ces secteurs et au-delà.

affiche 25 juin 2015

 

Télécharger au format

Grève national des IADE le 21 mai 2015

 IADE LUTTER POUR GAGNER

Constat est amer pour les IADE

suite au mouvement de 2010 :

LOGO IADE CGT

 ⇒Dégradation constante des conditions de travail Horaires intenables, repos sous pression des rappels incessants,vacances morcelées, travail dissimulé

 Blocage de la valeur du point d’ indice pour les IADE de la fonction publique et perte de pouvoir d’achat.

 Absence totale de revalorisation pour les IADE du privé                      

Si la profession (qui nécessite 5 années d’études sur un cursus de 7 ans depuis plus de 40 ans) est enfin reconnue au grade master, l’obtention de la grille salariale en rapport n’est toujours pas au rendez-vous:

           TRACT IADE CGT 21 mai 2015                  TRACT iade 21 mai 2015

 

LES REPRESENTANTS CGT AUX COMMISSIONS PARITAIRES DEPARTEMENTALES FPH

MERCI aux electeurs

CAPD-2   

  • GUZMAN Elisasol ( CHU Rouen)Titulaire  
  •  RICQUE Bruno (CH Dieppe)Titulaire  
  •  COLOMBE Marie pierre (CH Rouvray)Suppléant(e)
  •  NICOLAS Matthieu (GHH) Suppléant(e)                                                                                                                                                                                                    

CAPD-4

  •  PRUVOT Richard (GHH) Titulaire
  •  YALAOUI Abdelchafils (GHH) Suppléant(e)

 

CAPD-5

  • GOUSSIN-MAUGER Agnès (GHH) Titulaire
  • PETROVITCH Maggy (CH Rouvray) Titulaire
  • TETELIN Christophe (CHU Rouen) Suppléant(e)
  • MASSON Isabelle (CH Dieppe) Suppléant(e)                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    

CAPD-6

  • DURAND Jean-Christophe (CHU de Rouen) Titulaire
  • CORNIERE Isabelle( CH Rouvray) Suppléant(e)

 

CAPD-7

  • LACAILLE Denis (CHU Rouen) Titulaire
  • BAUCHER Francois (GHH) Titulaire
  • DUMONT Franck (CH Dieppe) Suppléant(e)
  • FRESNARD Bruno (CH Rouvray) Suppléant(e)

 

CAPD-8

  • BOURGEOIS Evelyne (CHU Rouen) Titulaire
  • GASSE Marie Aude (CH Elbeuf) Titulaire
  • SAINTYVES Sylvie (CH Eu) Suppléant(e)
  • BOUDER Thierry (GHH) Suppléant(e)

CAPD-9

  • MASSIN Isabelle (CH elbeuf) Titulaire
  • MORIN Angélique (CH Rouvray) Titulaire
  • YALAOUI Laurence (GHH) Suppléante
  • QUIBEL Brigitte (CHU Rouen) Suppléant(e)

Election professionnelle du 4 DECEMBRE 2014 Communiqué de l’Union Syndicale Départementale 76 Santé-Action Sociale CGT

L’USD 76 de la Santé et de  Action Sociale CGT remercie tous les syndiqué(e)s et militant(e)s qui se sont mobilisé(e)s pour convaincre, pour gagner des voix CGT, ainsi que toutes celles et ceux qui ont aidé à la « collecte » des résultats le soir du 4, jusque tard dans la nuit.

Confortée dans sa démarche syndicale, forte aussi du résultat des élections dans les établissements du Secteur Privé(Branche Aide à Domicile : UNA Solidarité Normande, ADMR … ; Secteur lucratif : EHPAD les Jardins de Matisse, La Clinique de l’Europe… ; Secteur non lucratif : UDAF, APF…) et de l’augmentation croissante du nombre de syndiqué(e)s : 119 adhésions en 2014 pour atteindre près de 1900 adhérent(e)s , la CGT de la Santé-Action Sociale de Seine-Maritime s’engage à être toujours plus aux côtés des salarié(e)s , quels que soient leur statut , leur établissement, leur catégorie professionnelle.

 

Communiqué CTE CAP 2014.pdf 

 affiche cgt election pro remerciement

ASH Qualifié : De la poudre aux yeux !

Le Conseil supérieur de la Fonction publique hospitalière du 14 novembre 2014 doit émettre un avis sur la publication d’un nouveau décret portant la création d’un grade d’avancement pour les ASH qualifié-e-s… Continuer la lecture de ASH Qualifié : De la poudre aux yeux ! 

LE 18 NOVEMBRE : TOUTES LES RAISONS DE MANIFESTER !

Il est nécessaire de garantir le pouvoir d’achat de tous les salariés et la prise en compte de mesures particulières pour les bas salaires.
Dans notre secteur de la santé et de l’action sociale, de nombreux salariés
sont en prise avec de graves difficultés financières.

Les pertes engendrées sont énormes, jugez-en plutôt !

 

 Pour un ASH au 11ème échelon de l’échelle 3 à l’indice 358, salaire brut à 1
657 €, s’il avait suivi l’inflation son salaire s’élèverait à 1 875 € bruts,                  la perte est de 218 € par mois.

Pour un AS ou un OPQ au 11ème échelon de l’échelle 4 à l’indice 370, salaire brut à 1 713 €, s’il avait suivi l’inflation son salaire s’élèverait à 1 953 € bruts,   la perte est de 240 € par mois. 

⇒ Pour une infirmière de classe supérieure en catégorie B au 6ème
échelon à l’indice 540, salaire brut à 2 500 €, s’il avait suivi l’inflation son
salaire s’élèverait à 2 851 € bruts,                                                                            la perte est de 351 € par mois.

⇒ Pour une infirmière 1er grade en catégorie A au 8ème échelon à l’indice
505, salaire brut à 2 338 €, s’il avait suivi l’inflation son salaire s’élèverait à       2 666 € bruts,                                                                                                                 la perte est de 328 € par mois.

ENSEMBLE, EXIGEONS UNE REELLE REVALORISATION SALARIALE
PRENANT EN COMPTE LES QUALIFICATIONS !

En votant pour la CGT, je fais le choix d’élus qui localement interviennent pour changer les choses!

 Accepter que la prise en charge des patients se dégrade , nous non plus on trouve pas ça normal!!!

la CGT est porteuse de propositions concrètes pour réorganiser le système de santé et exiger de meilleures conditions de travail pour tous les personnels et une meilleure prise en charge pour les patients.

affiche c est decidé je vote cgt