Parce que défendre son emploi n’est pas un crime…

Appel à la grève et à la mobilisation à AMIENS les 19 et 20 octobre 2016.

Durant 7 ans, les 1200 salarié.e.s de Goodyear à Amiens se sont battu.e.s bec et ongles pour empêcher la fermeture de leur usine qui réalise pourtant des profits colossaux. Malgré cela, en 2014, leur Direction annonce la fermeture définitive de l’usine qui sera délocalisée en Chine. En plus, les salari.e.s n’ont droit à aucune prime de licenciement supra-légale !

 

 
Les 400 salarié.e.s réuni.e.s en assemblée générale ne peuvent alors
contenir leur colère, leur indignation et parfois même leur désespoir face à
ce mépris.

 

Cette liquidation entraine des centaines de professionnel.le.s dans la spirale de la relégation sociale et parfois même de la mort :

 
12 d’entre eux sont décédés depuis, dont 4 par suicide.
Non satisfaits de ce désastre, le pouvoir politique et la justice décident de poursuivre 8 de ces salarié.e.s et les condamnent le 12 janvier 2016 à 24 mois de prison dont 9 fermes et 5 ans de sursis avec mise à l’épreuve.
Personne ne peut et ne doit rester indifférent à cette condamnation sans précédent !

Relaxe et amnistie pour les militant-e-s!

Les attaques aux libertés syndicales qui peuvent aller jusqu’à la répression et la criminalisation de l’action syndicale sont insidieuses et inacceptables.
Les patron-ne-s ont beaucoup d’imagination sur les
discriminations syndicales :
 
 

Entrave au libre exercice de l’activité syndicale ;      

Atteinte à la liberté d’expression ;
Fermetures des bourses du travail ;
Atteintes au droit de grève ;
Sanctions disciplinaires déguisées ;
Dénigrements publics des syndicats par le patronat
         et le gouvernement ;
Autorisations de manifester en « liberté surveillée »
        dans le contexte d’état d’urgence ;
Condamnation de militant-e-s en correctionnel
 

Nous devons, quels que soient l’entreprise, le service, le territoire, défendre les libertés syndicales pied à pied,ne rien lâcher et nous mobiliser partout !

logo CGT santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.