1.300.000 manifestants : le gouvernement entendra-t-il?

 

Le mardi 14 juin, 1.300.000 manifestants en France.

Ce sont des centaines de milliers de salarié-e-s, privé-e-s d’emplois, retraité-e-s et étudiant-e-s qui, depuis trois mois, luttent pour exiger le retrait du projet de loi travail et pour l’ouverture de véritables négociations pour gagner des droits nouveaux.

Plusieurs milliers de seino-marins au départ de ROUEN, DIEPPE, Le HAVRE convergeaient en car , en voiture ,et en train pour se rendre la manifestation interprofessionnelle parisienne.

L’ Union Santé-action sociale 76 était présente dans le cortège parisien avec des salarié-es du CHU de ROUEN, du Groupe Hospitalier Havrais ,de l’Action Sociale , de la Santé privée…pour manifester contre la loi travail !

Déjà fortement impactés par les remises en cause des conventions collectives, du statut de la Fonction publique,de «congélations» des rémunérations, de reculs sociaux, de conditions de travail dégradées, de manque d’effectifs comme aux urgences du CHU de ROUEN , elles et ils disent résolument NON aux nouvelles attaques contenues dans ce projet de loi néfaste.

La manière dont a été mené ce projet de loi «travail», mais aussi son contenu, rompent avec les bases les plus primaires de la démocratie et de la négociation tant revendiquées en son temps par l’actuel Président de la République alors candidat. Le gouvernement doit sortir de son mutisme, il ne peut continuer à ignorer ce profond mécontentement.
 
 
IMG_0697[1]

 

 

 

D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.