Archives mensuelles : mars 2015

Avis de tempête sur la Convention Collective Nationale du Travail du 15 mars 1966 !

Un contexte économique et social : L’austérité est un prétexte invoqué par nos employeurs qui ne manquent pas d’en abuser pour justifier leurs nouvelles propositions « low-cost ». La FEHAP (employeur de la CCNT du 31/10/1951) a tracé la voie en dénonçant cette convention, tout en obtenant néanmoins l’agrément par le ministère d’une position unilatérale des employeurs… Au final, qu’elle relève de l’économie sociale et solidaire ou du MEDEF et quel que soit l’habillage, une seule motivation mobilise les organisations patronales : baisser le coût du travail. Une méthode radicale : Echaudés par leurs échecs successifs, les employeurs déclarent cette fois qu’ils iront jusqu’au bout avec :

  •  Une préparation de la bataille unitaire et même unifiée, grâce à la future organisation patronale unique,
  •  Une mise en œuvre de gros moyens (consultants externes et recherches d’appuis politiques) en cette phase d’élaboration d’un texte nouveau,
  • Une présentation formelle aux partenaires sociaux.

Continuer la lecture de Avis de tempête sur la Convention Collective Nationale du Travail du 15 mars 1966 ! 

LA CONVERGENCE DES HÔPITAUX EN LUTTE CONTRE L’HÔSTÉRITÉ LANCE UN APPEL AUX FEDERATIONS SYNDICALES !

Après 7 assemblées générales et 3 manifestations nationales en moins d’un an, la Convergence des Hôpitaux en Lutte contre l’Hôstérité, qui regroupe des syndicats CGT-SUD-UFAS, des collègues non syndiquéEs et syndiquéEs et la Coordination nationale de défense des maternités et des hôpitaux de proximité, fait à nouveau le constat que partout en France les hôpitaux souffrent des mêmes maux •

  • Des budgets toujours en baisse avec pour conséquence des conditions de travail et de soins dégradées. •
  • Un manque d’effectif chronique. •
  • Un épuisement professionnel des salarié-e-s. •
  • Des restructurations qui s’accélèrent avec fermeture de lits, de services techniques et médico-techniques avec des suppressions de postes à la clé. •
  • Une précarisation accrue du personnel. A cela s’ajoutent les rappels à domicile intempestifs au mépris de la règlementation du travail, désorganisant ainsi la vie privée des agents et de leurs familles.

Les droits à repos et aux vacances sont reniés.A cela s’ajoutent les rappels à domicile intempestifs au mépris de la règlementation du travail, désorganisant ainsi la vie privée des agents et de leurs familles. Les droits à repos et aux vacances sont reniés.

Télécharger au format

 

EMPRUNTS TOXIQUES : L’ETAT CONTINUE DE GONFLER LES PROFITS DES BANQUES AVEC L’ARGENT DE LA SÉCURITE SOCIALE

La nouvelle est tombée aujourd’hui : le gouvernement concède 300 millions d’euros pour faire face à la réévaluation du franc suisse et permettre aux hôpitaux de continuer à payer les emprunts toxiques qu’ils avaient contractés, auxquels il faut également rajouter les 100 premiers millions consentis dans un premier temps. Si pour cette nouvelle tranche, les banques ont été sollicitées, il n’en va pas de même des autres crédits dont une part importante repose sur le budget de la Sécurité Sociale. L’Etat paye les banques avec nos cotisations sociales. C’est inacceptable ! Par ailleurs, nous sommes loin du compte pour être débarrassés de ces emprunts toxiques. La Fédération hospitalière de France (FHF) a chiffré à 3,5 milliards d’euros la somme nécessaire pour la sortie définitive de ce piège qui étouffe financièrement un grand nombre d’hôpitaux. Alors que les banques ont rétabli leurs marges, Continuer la lecture de EMPRUNTS TOXIQUES : L’ETAT CONTINUE DE GONFLER LES PROFITS DES BANQUES AVEC L’ARGENT DE LA SÉCURITE SOCIALE 

VICTOIRE POUR LES ADMINISTRATIVES DU CHU DE ROUEN

A l’appel du syndicat CGT et SUD rejoint par la CFDT ,FO,et la CFTC nos collègues des services de consultations externes et les faisant fonction d’ assistants de régulation médicale ont lancé un mouvement avec les revendications suivantes:

  • Attribution de 10 points de NBI (soit environ 40€ net/mois ) pour les agents de consultations externes .
  • Accès au grade d’Assistant Médico-Administratif( AMA) pour tous les faisant-fonction de secrétaires médicales  ou assistants de régulation medicale.

Apres une grève le 15 Janvier et des négociations abordant à la fois les aspects juridiques et humains les salariés du CHU hôpitaux de ROUEN obtiennent :

Pour les faisant fonction  secrétaire médicale:

  • Tous les agents des consultations externes obtiennent la NBI majorée de 10 points avec la rétroactivité .
  • tous les salariés faisant fonction auront la possibilité d’accéder progressivement au grade d’ AMA (categorie B) d’ici 2020 .
  • Mise en place d’un comité de suivi avec une délégation de salariés et les organisations syndicales …Nous nous assurerons que les engagements  de la DRHF seront appliqués .

Pour les faisant fonction d assistant de régulation médicale: 

  • Tous les faisant-fonction auront la possibilité d’accéder progressivement au grade d’AMA (catégorie B) d’ici 2016.
  • La direction s’engage a tout mettre en oeuvre pour que les agents concernés puissent obtenir le certificat d’exploitant en télécommunication hospitalière .
  • Mise en place des ressources qui doivent permettre  aux salariés de suivre la FAE.
  • Les salariés auront la possibilité de percevoir les IFTS si ils atteignent l ‘indice 390 brut.
Voila les réelles avancées qu’ un mouvement de grève résolu a permis de gagner!

Résultat de recherche d'images pour "on lache rien"