Archives pour la catégorie Fonction publique hospitaliere

La CGT toujours première Organisation Syndicale
Au Centre Hospitalier du ROUVRAY !
Merci de nous avoir renouveler votre confiance!
 
Les résultats définitifs ne seront publiés par le Ministère de la Fonction Publique que le 20 décembre 2018.
Cependant quatre grands quotidiens Nationaux titraient hier, mardi 11 décembre, sur un syndicat quiserait” le grand vainqueur de ce scrutin…

Continuer la lecture de La CGT toujours première Organisation Syndicale Au CH du ROUVRAY ! 

Élections professionnelles: Résultats partiels des comités technique d établissement en Seine-Maritime

Résultats des élections professionnelles pour le Comité Technique d’Etablissement dans le département de SEINE-MARITIME.

A ce jour, nous disposons des résultats pour 80 % des inscrits. 

Avec 37 % des suffrages exprimés,la CGT arrive en tête et devance de presque 10 points la deuxième organisation la CFDT et plus de 15 points la troisième organisation SUD. 

Ces résultats encore partiels, vont bien sûr évoluer, mais d’ores et déjà, on peut affirmer que la CGT reste la première organisation syndicale dans notre département pour la Santé et l’Action Sociale. 

Etablissements sociaux :

EPMS Fécamp                                    57%         1ère Organisation

IME Jules Guesde                               100%       Seule Organisation

IDEFHI Canteleu                                 39 %       1ère Organisation

 

Ehpad :

« les Escales » Le Havre                  72%         1ère Organisation

Le Tréport                                         35,8%      2ème Organisation

Saint Crespin                                    100%       seule organisation

LECALLIER LERICHE                                          68 %       1ère Organisation

 

Centres Hospitaliers :

Groupe Hospitalier Havrais :             45,76 %    1ère organisation

Centre Hospitalier du Rouvray :        42,42%     1ère organisation

Centre hospitalier de Dieppe             43,02 %    1ère organisation

Centre hospitalier de Eu                    80,1 %      1ère organisation

Centre Hospitalier de Fécamp           20,9%       3ème Organisation

Maternité Belvédère                          20,8%       2ème Organisation

CH Bois Petit                                      100 %       seule Organisation

 

C H.R.U  

CHU Hôpitaux de ROUEN                   15,1%            3ème Organisation

 

Élections professionnelles 2018 au CHU de ROUEN je vote CGT!

Les élections professionnelles ont commencé au CHU de ROUEN avec un scrutin par vote électronique pour les listes CTE et CAPL et un scrutin papier pour les listes CAPD.

Pour information si vous n’avez pas fait le choix du vote par correspondance pour le scrutin qui concerne les CAPD, votez massivement pour les listes CGT en exprimant votre vote dans les urnes mises à votre disposition le 06 Décembre 2018.

N’oubliez pas de voter pour les listes CGT le 04 Décembre 2018 dès 00h00 jusqu’au 6 Décembre 21h30 en cliquant sur le lien suivant:

Le vote pourra s’effectuer à partir de n’importe quel ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet qu’il soit professionnel ou personnel au moyen de votre identifiant et de votre mot de passe.

Des espaces de scrutin sont à la disposition des personnels au CHU DE ROUEN.

Pour toutes informations complémentaires prendre contact au 02.32.88.86.89.

Cliquez sur l’image pour accéder au vote électronique des élections professionnelles 2018 du CHU de ROUEN.

 

 

 

 

 

 

Centre Hospitalier du BOIS PETIT LE 6 DÉCEMBRE 2018 je vote CGT!

Au centre hospitalier du BOIS PETIT

notre force c’est vous!

 

La CGT du BOIS PETIT a accompagné des dizaines d’agents de l’établissement en très grandes difficultés, auprès de la direction, dont la majorité des situations rencontrées a connu une issue favorable.
 

Au cours des 4 années écoulées vos représentants CGT avec une équipe diminuée n’ont eu de cesse de défendre vos droits et vos conditions de travail auprès de la direction.

Cependant il nous reste encore des combats à mener et à gagner.

Mobilisation et solidarité sont essentiel pour tout gagner!

 

Notre force c’est vous VOTEZ CGT le Jeudi 6 Décembre 2018

Depuis les dernières élections professionnelles, la CGT du Rouvray a mené de part ses mandats des luttes et des actions, aussi bien nationales que locales.
 
L’équipe CGT de l’hôpital du ROUVRAY  est composée de militantes et de militants, qui pour ne pas perdre la réalité avec le travail ne sont pas détachés à temps plein.
Très investis dans leurs missions, ils mènent toutes et tous des batailles pour un hôpital au service du public et une société plus juste, plus égalitaire et solidaire. Nous défendons l’intérêt de tous les personnels, syndiqués ou non et pour nous, il n’y a pas
de petites revendications : toutes sont importantes!
 
 

PSYCHIATRIE: LE 15 NOVEMBRE Tous en grève et dans l’action!

LA PSYCHIATRIE FRANCAISE EN ETAT D’URGENCE !
TOUS EN GREVE ET DANS L’ACTION
LE 15 Novembre
APPEL REGIONAL DU CH du ROUVRAY !
 
Le fossé s’est creusé entre les besoins de la population et les moyens dont nous disposons pour y faire face. L’austérité que nous inflige le gouvernement entraine des fusions de secteurs, l’intégration de la psy dans les GHT, des suppressions de lits, des fermetures d’unité d’hospitalisation, de CMP, de structures extra hospitalière.[…]

L’intersyndicale et le Comité de grève
du Centre Hospitalier du Rouvray.
 
Appelle tous les établissements Psychiatriques voisins a une action à Rouen.
Rendez-vous 9h le 15 novembre 2018 locaux syndicaux du Rouvray
Préavis de grève CGT/CFDT/CFTC/SUD déposé localement.
 

Centre Hospitalier du Rouvray : la grève continue !

Centre Hospitalier du Rouvray : la grève  continue !

Résultat de recherche d'images pour "grève centre hospitalier du rouvray"

Le jeudi 31 mai marquait le 10° jour de grève de la faim pour 7 personnels du Centre Hospitalier du Rouvray. Depuis le 22 mars les personnels sont en grève pour dénoncer la suroccupation chronique de l’hôpital, le manque de personnels, les conditions de travail dégradées et les conditions d’accueil déplorables des patients. Les personnels revendiquent la création immédiate de 52 postes ,tout en considérant qu’il serait nécessaire d’en créer 187 pour un bon fonctionnement du centre hospitalier psychiatrique.

Depuis mardi 29 mai la Ministre de la Santé découvre enfin l’existence du CH du Rouvray et de ses salariés en grève. Dans deux interviews (télé le 29 au soir et radio le 30 au matin) elle reconnait qu’il y a ‟un problème d’effectif” au CH du Rouvray » mais comme une énième provocation, elle ne mentionne qu’un manque de Psychiatres, alors même que les postes revendiquées sont des postes de personnels paramédicaux

Dans la foulée L’Agence régionale de santé (ARS) de Normandie a annoncé avoir mis en place une mission d’appui qui rendra ses propositions …. fin juin 2018, et ne se mettra pas au travail avant le 6 juin. Pourquoi attendre si longtemps pour « analyser et quantifier de manière précise les besoins humains et immobiliers nécessaires pour garantir la délivrance de soins de qualité », alors qu’un audit datant d’à peine 6 mois mentionnait un besoin de 55 créations de postes et que les personnels ont évalué de manière raisonnable les besoins à 52 postes. C’est ce message qu’ont voulu porter les grévistes à leur direction cet après midi, avec l’aide de 300 soutiens qui s’étaient rassemblés à cette occasion. L’équipe de direction avait déserté les bureaux, qu’occupent maintenant les personnels grévistes.

Dès demain l’ARS et la Ministre Mme Buzyn pourraient mettre fin à ce conflit en accédant enfin aux revendications des personnels, mais c’est bien la stratégie de pourrissement qui est en oeuvre, au mépris des patients, des personnels grévistes ou non.

Aujourd’hui lundi 4 juin à 18heures, marche solidaire à l’appel des 4 organisations syndicales du Rouvray dont la CGT en soutien aux 7 salariés en grève de la faim depuis 14 jours, et du personnel de l’HP du Rouvray. RDV à l’Hôtel de Ville de Rouen à 18heures en direction de la préfecture.

Soyons nombreux pour venir les soutenir

 

 

Services, Soins et Accompagnement à domicile et établissements pour personnes âgées : La colère ne faiblit pas !

Les personnels des Ehpads mais aussi des soins et accompagnement à domicile  de Seine-Maritime ont voulu , en participant au mouvement national de grève jeudi 15 MARS , lancer un cri d’alerte.

les prises de parole et les actions se sont multipliées comme a EU ….

1 000 signatures pour la première pétition

Concrètement, les inquiétudes sont toujours les mêmes, le manque de personnel en tête de gondole. Fin 2015, le ministère de la santé comptabilise 728 000 résidents en Ehpad. Une population par ailleurs vieillissante puisque le même rapport annonce que la moyenne d’âge de celle-ci a augmenté d’un an en quatre années. Qui dit population vieillissante dit un besoin de soins plus grand rappelle Sylvie Saintyves secrétaire du syndicat CGT du Centre Hospitalier de EU

« Nous faisons du travail à la chaîne, le personnel n’a plus de repos. »

Les préoccupations s’accroissent également chez les personnels de l’aide à domicile de l’ADMR, elles sont soutenues par la population rassemblée sur le parvis du théâtre des arts à ROUEN.

Même revendication pour les salariés des établissements « les dames blanches » d’YVETOT ,Ehpad Saint Joseph de SOTTEVILLE, du Centre Hospitalier du Bois Petit….

La journée de mobilisation s’est terminée sur un message commun

Rendez vous  le 22 mars prochain!

En Seine Maritime :Tous ensemble, le 15 Mars 2018…

 

En Seine Maritime :Tous ensemble, le 15 Mars 2018,

dans l’unité syndicale la plus large.

Mobilisons-nous pour gagner sur les revendication !!!

 

Les organisations syndicales CGT, CFDT, FO, SUD, UNSA, CFTC et CFE-CGC, ainsi que Après la grève du 30 janvier 2018, et le refus du Gouvernement de recevoir les 7 l’Association des directeurs d’EHPAD et de services à domicile.

Une nouvelle grève nationale a été décidée, le JEUDI 15 MARS 2018.

Depuis plusieurs années, les organisations syndicales dénoncent l’insuffisance des effectifs et des moyens, personne ne le conteste, encore moins la mission parlementaire IBORRA, qui l’a relevée dans ses conclusions.

À cela s’ajoute une nouvelle réforme de la tarification, unanimement contestée, qui va se traduire par des suppressions massives de postes et une prise en charge des résidents qui sera encore plus dégradée.

 

  • Abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de la tarification des EHPAD, contenues dans la loi du 28 décembre 2015 ainsi que le retrait des décrets d’application ;

 

  • Arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire et exige par conséquent le maintien de tous les effectifs des EHPAD y compris les contrats aidés, qui doivent être intégrés et sécurisés ;

 

  • Amélioration des rémunérations, des perspectives professionnelles et de carrières, dans le cadre du Statut et des conventions collectives nationales ;

 

  • Application, du plan solidarité grand âge.

Enfin, les sept organisations syndicales et l’AD-PA réaffirment leur ferme volonté d’être reçues par Emmanuel Macron.

Rendez vous :

A Rouen, Café des luttes devant le Théâtre des Arts

 de  10h30 à 15H00.

 

Au Havre, à la sous préfecture

à partir de 10h30